+1 (514) 657-8007
contact@talentech.ca

Comment bien préparer son départ au Québec ?

Préparatifs voyage au Canada

Comment bien préparer son départ au Québec ?

Vous avez réussi à obtenir votre permis de travail (ou vous êtes en cours d’obtention) et vous comptez partir prochainement au  Québec? 

L’idée de partir à l’étranger et de tout quitter pendant un ou deux ans peut paraître emballante, mais aussi étourdissante. Lorsque l’on planifie correctement son voyage, tout devient plus simple.

Pour vous aider dans cette démarche, voici une liste, non exhaustive, des démarches utiles à effectuer avant le départ. 


Plusieurs étapes pour bien préparer son séjour d'expatriation au Québec.
Plusieurs étapes sont nécessaires pour bien préparer son séjour d’expatriation.

Quelques conseils de préparatifs avant de partir au Québec

Afin de partir l’esprit tranquille, voici une liste des différentes démarches administratives à effectuer avant votre voyage.

Informer de son changement d’adresse votre centre de finances publiques et l’assurance sociale

Informer les différents services importants de votre changement d’adresse est une bonne idée, notamment concernant les impôts français et l’assurance sociale. 

Retrouvez les différentes démarches à effectuer concernant votre changement d’adresse au regard des impôts français sur le site impots.gouv.fr et concernant votre assurance sociale sur le site de votre caisse.

Donner procuration 

Un aspect auquel on ne pense pas forcément en émigrant est la partie administrative. Nous vous conseillons de donner votre procuration à une personne de confiance pour les différentes démarches administratives en France (vote, signature de document officiel, création de cartes grises, etc.) Cela vous permettra de pouvoir voter de l’étranger, gérer la succession d’un parent ou encore signer des documents officiels de l’étranger.

– Le vote par procuration

À partir de la France, vous pouvez notamment effectuer votre procuration en ligne via le site Maprocuration.fr avant de vous rendre dans une gendarmerie. Sinon, vous pouvez déposer votre demande par la Poste ou vous rendre dans une gendarmerie. Pour plus d’informations sur la procuration pour un vote, le site de service-public.fr vous renseignera.

– La procuration sous seing privé et la procuration authentique

Pour donner procuration pour d’autres documents, vous pouvez faire une procuration sous seing privé ou une procuration authentique.

La première est établie de manière manuscrite et dactylographiée entre les deux parties avec description de l’objet et de la durée; alors que la seconde est effectuée chez un agent assermenté par l’État.

La procuration authentique a pour but de donner procuration pour des documents eux-mêmes authentiques, c’est-à-dire, un document ou acte rédigé par un officier public habilité par la loi (huissier, notaire, officier d’état civil).

En résumé, si vous savez que vous allez devoir signer un acte authentique durant votre voyage, il sera nécessaire de recourir à une procuration authentique. Sinon, une procuration sous seing privé sera sans doute suffisante.

Geler vos droits au chômage 

Si vous partez travailler plus d’un an à l’étranger ou si vous pensez prolonger votre permis Vacances-Travail (PVT) suite à votre première année, il faut vous inscrire à Pôle Emploi (si ce n’est pas déjà fait) au 3949 afin de geler, par la suite, vos droits au chômage. Geler ses droits consiste simplement à se retirer de la liste des demandeurs d’emploi. En effet, continuer à toucher des allocations tout en étant en voyage est illégal.

En effet, le service de Pôle Emploi vous permettra d’envoyer un courrier recommandé avec accusé de réception à votre agence Pôle Emploi avec un courriel par email à votre conseiller.e, afin de les en informer.

Si vous revenez du Canada avant 3 ans, vous pourrez retrouver vos droits au chômage en vous réinscrivant auprès de Pôle Emploi. 

Penser au permis de conduire international

Nous vous conseillons de penser à demander un permis de conduire international, avant votre départ.

Au Québec, vous pouvez conduire avec votre permis étranger pendant 6 mois consécutifs (à condition qu’il soit valide évidemment). Passé ces 6 mois, il est nécessaire d’avoir un permis international. Dans les autres provinces canadiennes, le permis étranger n’est valable que 3 mois.  

Le permis international, traduction du permis français à l’international, est gratuit et facile à obtenir en préfecture. Il est valable 1 an dans toutes les provinces du Canada. 

Afin de demander ce permis, il est nécessaire de faire une prédemande en ligne et d’y joindre un justificatif d’identité, un justificatif de domicile et votre permis de conduire. En fin de procédure vous devez envoyer par courrier l’attestation de demande en ligne, une photo d’identité, une enveloppe affranchie au format A5 avec 2 timbres et autocollant lettre suivie. L’ensemble de la procédure est trouvable sur le site du Service-public.fr.

À noter que même avec un permis international, vous devez aussi pouvoir présenter votre permis français. Il est donc indispensable que vous les gardiez ensemble. 

Plus d’informations du côté canadien sont disponibles sur le site de la Société de l’assurance automobile du Québec.

L’échange de permis de conduire

Si vous prévoyez de vous établir au Québec durant plus de 6 mois, nous vous conseillons de faire un échange de permis de conduire avec un permis québécois. L’échange de permis vous permettra d’obtenir le permis de conduire de votre lieu de résidence, grâce à une simple procédure administrative. En effet, pour échanger votre permis français contre un permis de conduire québécois, il vous faudra fournir que quelques informations, dont votre relevé d’information restreint (RIR).

L’échange de permis avec la France est aussi possible dans les provinces suivantes : l’Alberta, la Colombie-Britannique, l’Île-du-Prince-Édouard, le Manitoba, le Nouveau-Brunswick, l’Ontario, le Québec et la province de Terre-Neuve-et-Labrador. 

Toutes les informations sur la procédure officielle sont sur le site de la SAAQ.

Suspendre vos divers abonnements 

Partir à l’étranger signifie aussi quitter vos habitudes et vous défaire des différents abonnements auxquels vous avez pu souscrire en France. Que ce soit concernant le sport, le cinéma, la téléphonie mobile, les transports ou encore la voiture, vous n’aurez peut-être plus besoin de tous ces services une fois à l’étranger.

À cette étape, vous pouvez aussi en profiter pour vous intéresser à ces mêmes types d’abonnements au Canada.  

Préparer tous vos documents pour le grand départ 

À votre arrivée à l’aéroport et pour ne rien oublier, il est indispensable d’avoir tous vos documents à l’avance. Nous vous conseillons donc d’imprimer les différents documents que nous mentionnons dans notre article sur la check-list des documents à avoir pour partir au Canada et de les regrouper à des endroits simples d’accès. Parmi ces documents, votre passeport, votre lettre d’introduction et votre application ArriveCan sont des éléments très importants pour voyager.

Effectuer ses courses en ligne 

Quelques jours avant votre départ, nous vous conseillons de passer une commande de courses auprès d’un magasin canadien afin de remplir votre réfrigérateur à votre arrivée.

Que vous deviez faire une quarantaine ou non en raison de la Covid-19, (à ce propos vous pouvez consulter notre article sur les nouvelles mesures pour les voyageurs vaccinés), il est malin de vous faire livrer de la nourriture et des produits de première nécessité quelques heures après votre arrivée dans votre logement. De cette manière, vous n’aurez pas à attendre très longtemps avant d’avoir accès à des denrées dès votre arrivée.

Une astuce pratique lorsque l’on sait qu’il y a 6h de décalage horaire entre Montréal et Paris !

S’assurer que vous aurez une carte bancaire fonctionnelle

Quelques semaines avant votre départ, nous vous conseillons penser à avoir une carte bancaire fonctionnelle au Canada. Vous pouvez soit garder celle de France, ou en obtenir une nouvelle au Canada.-

– Auprès d’une banque française

Pour ce faire, vous pouvez contacter votre banque française afin de vous assurer que votre carte bancaire est utilisable au Canada. À ce moment, vous pourrez en profiter pour faire votre demande d’attestation de fonds, qui vous permettra de justifier de revenus suffisants auprès des agents de l’immigration.  

– Auprès d’une banque au Canada

Une autre option envisageable est d’ouvrir un compte bancaire dans une banque québécoise avant votre départ directement de la France. De cette façon, vous vous assurerez d’avoir une carte fonctionnelle au Québec dès votre arrivée sur place.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter notre article : Comment ouvrir un compte bancaire au Canada?


L’équipe Talentech vous souhaite une bonne préparation de voyage !

Si vous désirez avoir plus d’informations sur nos conseils de préparatif de voyage, vous pouvez lire notre article sur les documents à avoir à l’aéroport pour partir au Canada.